Citations de pensées

Le père qui n’enseigne pas ses devoirs à son fils est autant coupable que ce dernier s’il les néglige.

Prenez n'importe quel livre de philosophie et lisez-le, un oignon frais à la main, vous verrez la différence. (Clément Lépidis)

L'homme, considéré par une vraie philosophie, est une intelligence servie par des organes. (Louis De Bonald)

Si la poésie se comprenait, elle deviendrait la philosophie et disparaîtrait. (Théodore Jouffroy)

La mort nous emporte quelqu'un, mais nous rend quelque chose en échange.

L’ignorance est la mère des traditions. (Montesquieu)

La philosophie est le microscope de la pensée. (Victor Hugo)

Les échecs, c’est une douche froide pour l’esprit. (Andrew Bonar Law)

L’instant est béni. Tout le reste est souvenir. (Jim Morrison)

Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance.

Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions. (Kid Confucius)

Il ne faut pas appeler richesses les choses que l’on peut perdre. (Léonard De Vinci)

La philosophie est la discipline qui consiste à créer des concepts. (Gilles Deleuze)

En guerre ou en paix, la philosophie nous a appris que seul la parole peut résoudre les conflits (Jonadead)

L'alcool est comme la femme; tu la paie et elle te fait tourner la tête. (vaulx en velin)

C’est un homme sage celui qui ne regrette pas ce qu’il n’a pas mais se réjouit de ce qu’il possède. (Epictète)

Le crime contre l'humanité est-il réellement un crime ou une justice de l'univers '

Le jeune homme est beau, mais le vieillard est grand. (Victor Hugo)

Plus l’espérance est grande, plus la déception est violente. (Franz-Olivier Giesbert)

Un philosophe, c’est quelqu’un qui n’a jamais vraiment pu s’habituer au monde. (Jostein Gaarder)

Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez, que vous prononcez, quel bien vous feront-elles si vos actes ne s'y conforment pas ' (Bouddha)

Les riches ne peuvent être bons, et s’ils ne sont pas bons, ils ne sont pas heureux.

Je n’ai jamais été trop petite pour comprendre c’est toi qui est trop con pour expliquer.